December 1, 2020
Vin

Y-a-t-il des mauvais vins natures et des faux vins natures ?

Le vin biologique et le vin nature sont ma passion et ma préférence. Mais existent-ils des mauvais vins nature ou des faux vins nature ? Dans cet article, je présenterai mes coups de cœur ( meilleur rapport qualité prix ) du vinmonopole , mais aussi des vins bio et nature qui ne sont pas mon style, dont certains j’ai des doutes sur leur vinification sans soufre. Je présenterais d’ autres vins bio ou nature que nous devons soit attendre ou soit carafer avant de le servir. Un vivant est exigeant pour le service. Ils sont comme moi, ils ont du caractère et parfois difficile à comprendre.

Mes coups de cœur (meilleur rapport qualité prix actuellement en Norvège) :

Giandon il farneto

Couleur de cerise foncée avec peu de nuance orangée sur le bord. Nez fermé de réglisse, de cuir et d’épice. Ce vin est ample et rustique. Les tanins sont présents. Ce vin de caractère est rustique avec une belle rétro-olfaction complexe.

Le deuxième jour : le nez est un peu plus ouvert, je sens du fruit à noyau dans le second nez, mais surtout le cuir et le marc de vin. Le nez est discret

Le milieu de bouche est plus ouvert, semi long . Les tanins sont présents avec une belle mâche. C’est un vin paysan, rustique à boire entre copain sur de la charcuterie. Bon rapport qualité prix.

Le cinquième jour : le vin est toujours vivant mais évolué. On peut y sentir des arômes léger de pipi de souris et de d’arômes sauvages. Le résultat est plus soyeux moins rustique.

Il Farneto Frisant Bianco 2019

Que dire : glou glou glou glou…tu bois, tu reprends un verre, tu bois tu reprends un verre. Merde, j’aurais dû acheter une seconde bouteille. La bouche est un peu ample, les bulles sont fines, les arômes sont salins et pamplemousse. Parfois, il faut être égoïste et pensez à son plaisir, et s’acheter sa propre bouteille et vous la buvez tout seul. Oh mon dieu….que c’est bon ;…

Pétillant naturel très dangereux : prévoyez 2 ou 3 bouteilles. Il est très facile à boire.

Ce domaine est en biodynamie depuis 2003 à Emilia Romagna Italie , les doses de soufre sont à 40 milligrammes (maximum). Un super domaine….

Mes désillusions :

Je ne suis pas là pour critiquer les vignerons, mais pour lancer un débat et pourquoi pas ne pas acheter la bouteille et me dire ce que vous en pensez. Vous pouvez laissez un commentaire sur ma page : je suis très ouvert. Et j’attends aussi les commentaires des vignerons….

Clos des mourres 2017

ce vin de France situé dans les côtes du Rhône présente un nez pas net avec un arôme très dérangeant de pipi de souris. La bouche est très puissante mais surtout déséquilibré par une amertume en fin de bouche qui me déplaît. Un bon vin nature n’a pas autant de pipi de souris lorsqu’on ouvre la bouteille. Je l’ai goûté 3 fois, une fois à l’aveugle avec une journée d’ouverture. Un bon vin nature s’équilibre avec le temps d’ouverture et là ce n’était pas le cas. D’autre part, des amoureux de vins nature aiment ce vin. Un ami m’a dit « j’adore ce domaine mais j’aime les défauts Jean-Charles». Un vin nature est un vin qui présente des légers défauts mais pas autant. Comme mes beaux cheveux blancs . Ce côte du rhône n’est pas un vin de soif mais réellement un vin pour manger.

Brand 2018 pétillant naturel sans soufre

Nez fermé de fruit et fleur (muscat ) , les bulles sont fines , le vin est sec un peu fruité . Ce qui me gène dans ce vin est la finale légèrement amère (dieu sait que j’aime l’amertume). Mais surtout, le vin n’est pas gourmand, je ne veux pas en reprendre un deuxième verre. Un pet naturel est un vin facile à boire et vous avez le plaisir de reprendre un second verre, et vous ne pouvez pas vous arrêtez , mais pas là…Je l’ai goûté trois jours après l’ouverture. Peut-être que le vin était fermé ? Ce fût le même résultat. Je me pose beaucoup de question sur sa vinification sans soufre…Le soufre a été-il remplacé par autre chose ?

Cochon domaine de Sulauze

J’adore leur rosé, et son pétillant naturel est sublime. La couleur du vin rouge est cerise semi-intense. Le nez est fermé , je note un peu de réglisse au second nez. Le milieu est ample , et long en bouche. Les tanins sont fins, par contre la rétro-olfaction est très courte sans minéralité. Je me pose beaucoup de questions, car le vigneron est en biodynamie demeter. Cette marque refuse les levures exogènes, et je pense que les vignerons sont honnêtes. Mais un vin en levures indigènes doit normalement donner une grande fraîcheur minérale même provenant du sud. Cette note de réglisse en rétro-olfaction est représentatif des vins de sytle buccale (vinifié avec les levures de sélectionnes de laboratoire). C’est un bon vin certes, vous pouvez l’acheter mais en tant que pro vin nature , je reste perplexe et je n’ai pas envie de boire un second verre. Je l’ai goûté une seconde fois ce vin avec des collègues : le résultat était le même .

Le vigneron m’a contacté. Sa première réflexion « votre note de dégustation est très pertinente ». Il m’a dit sa méthode pour ce vin : sans soufre en levures indigènes. Le vin est fait avec des vins de presse (le vigneron presse le marc de vin afin d’obtenir le jus). Ce n’est pas un vin de terroir pour lui mais un vin de soif. J’ai beaucoup apprécier notre conversation.

Clandesti

Le nez est discret de fruit sec . J’ai senti le nez du verre servi à 15 °. Le néz ne me convient pas. Les arômes sont forts comme du verni à ongle. Avant, le nez était entre un Médicament avec du camphre et du géranium. La bulle est grossière et agressive. J’ai des arômes bizarres en retour qui ne sont pas naturels. J’ai mis la bouteille au réfrigérateur et le bouchon a sauté deux fois. J’ai plusieurs questions :

  • Est-ce un pet nat qui été mal fait ?
  • Est-ce que le vigneron a remplacé le soufre par autre chose.
  • Est-ce que nous devons attendre le vin quelques années pour le déguster ?

Actuellement, il est imbuvable. Ce qui est étrange : pas d’acidité volatile, pas de nez de pipi et pas de nez d’arômes sauvages. Ce sont les caractéristiques des vins naturels. Il est toujours important de sentir les nez du verre vide. Celui-ci est arômes de vernis à ongle.

Calcarius Ca 40.08 Hellen Rosso 2019

Ce vin ressemble a du jus de grenadine sans vis ni vertus. Le lendemain, il est extrêmement tannique, le troisième jour : il sent l’acétate.

Il a fini dans une sauce à base de vin rouge. Je ne comprends pas pourquoi les Parisiens raffolent de ce vin. Il n’y a aucun caractère dans ce vin certifié bio. Il était sans vie au bout de trois jours : c’est pas normal.

J’en ai discuté avec plusieurs de mes collègues. Ils m’ont dis la même chose.

Le naturel

Je me pose beaucoup de question sur ce vin. Je l’ai testé il y a deux ans pendant une semaine : les arômes sont restés les mêmes. Pourquoi ? Un vin vinifié avec les levures indigènes, en bio et sans soufre dégusté pendant une semaine vous donne des arômes de pipi de souris et d’acidité volatile et là RIEN. Un ami dernièrement a acheté le vin. Le vin est agréable . Le nez pur est de crème de cassis mais pas complexe. La bouche est semi puissante, les tanins sont fins, la bouche est gourmande. Mais la finale est très très courte. La bouche est bien, mais la finale tombe. Trop court. Avec les levures indigènes (et sans flash pasteurisation), vous obtenez une longue rétro-olfaction minérale complexe . Et là rien Pourquoi ? J’ai envoyé un mot à un vigneron naturel d’Espagne. Sa réponse : vin naturel « de grande surface ». Attention, je ne dis pas que ce vin est mauvais . Ce vin peu plaire, mais pas pour moi. La preuve : à trois nous n’avons pas terminé la bouteille. Pour moi : le mot naturel est galvaudé. Chose curieuse : il passait très bien avec un camembert non pasteurisé au lait de foin et bio. Ce serait le meilleur camembert de France selon certain.

Rude Zanetto pétillant

couleur « façon orangina » non filtré. Ce vin m’a plus lors de ma première gorgée. Frais, fines bulles et sec. Mais l’acidité volatile est trop présente et déséquilibre le vin. Comme j’ai dis à la sommelière très compétente de ce bar à vin, l’acidité volatile doit être en osmose avec le milieu de bouche. Je comprends que des personnes ,comme elle, aime ce vin. D’autre part, j’ai eu mal à l’estomac pendant 30 minutes. Des pet nat avec l’acidité volatile tels que Izi de Stekar et Kalpitz de Christopher Hoch sont plus équilibrés. Peut-être faut il attendre le vin qu’il soit mieux en place ?

A propos de l’acidité volatile : L’acidité se manifeste en particulier par un taux d’acide acétique et d’acétates dans les boissons alcoolisées résultant directement d’une fermentation alcoolique, éventuellement complétée d’une fermentation malolactique, dans lesquelles subsistent des glucides et qui sont exposées à l’air : vin, bière, saké, cidre, poiré, hydromel, vin de palme, bière de banane, source wikipedia. Cet arôme arrive lors d’une vinification sans soufre. J’aime l’acidité volatile dans un vin, lorsque il épouse bien la matière du vin. Il est un défaut lorsque il prend le dessus sur le vin. Il faut souvent soit une ouverture afin que le déséquilibre disparaisse ou une garde de quelques années.

Pascal Lambert photo clef des vignes.com

Les vins qui peuvent être difficile à comprendre pour les amateurs de vins :

Ce genre de vin – en biologie ou biodynamie, vinifié en levures indigènes, sans ou avec peu de soufre – doit avoir un minimum de service : le carafer ou l’ouvrir à l’avance. Sinon, il peut vous décevoir…

Chinon 2016 les perruches domaine Pascal lambert.

Pascal Lambert travaille en biodynamie depuis plus de 20 ans dans la Loire. Le cabernet franc est le cépage principal. Le 2015 est parfait actuellement. Le nez est de violette, le vin est ample semi puissant avec de beaux tanins fins et une belle rétro-olfaction minérale. Vous pouvez déguster les dernières bouteilles à l’ardoise.

Le 2016 à un nez réducteur. Le vin est recroquevillé sur lui même. Après un passage en carafe le vin devient meilleur. Je conseille soit une ouverture un jour à l’avance et un passage en carafe ou une attente minimum un an. Pascal ajoute très peu de soufre à la mse en bouteille. Une belle bouteille à boire maintenant les terrasses 2018 : semi-puissant , élégant, facile à boire avec des tanins fins.

Syrah Hevé Souhault

Cette syrah n’est pas une syrah puissante au départ, mais glouglou facile à boire. Ensuite après deux heures d’ouverture le vin est plus puissant, plus ample. Je la préfère à son ouverture…J’ai vu un dialogue sur FB à propos de ce vin. La personne ne le comprenait pas : il suffit de le carafer, le vin est plus compréhensible ou l’oublier dans la cave quelque temps. Ce vigneron élabore les vins sans ajout de soufre. Le soufre est ajouté avant la mise en bouteille.

Les vins de Rémy Dufaître

j’adore les vins de ce vigneron du beaujolais, mais j’appris une chose avec lui: un minimum de 3 ans en bouteille pour un bel équilibre. (je ne suis pas le seul à le dire).

Le dernier que j’ai goûter est un Brouilly 2017 au nez de miel et d’épices. Cela gazait un peu. Le vin était frais mais ample avec une belle fraîcheur. Plutôt un vin masculin du beaujolais.

Je me rappelle un vin de France nature de ce domaine qui était imbuvable. Après une semaine d’ouverture , le vin était devenu magique : voici la preuve que c’est un bon vin. Le vin nature est comme nous : parfois qu’il se réveille, il peut être de mauvais humeur. Il suffit de l’attendre…

Stéfano bellotti vino rosso 2018

Le nez est un peu de pipi de souris, mais ce n’est pas écœurant. La bouche est plus stable que le nez, le milieu est délicat et semi puissant. Le vin est très digeste, et élégant. Les tanins sont fins, la rétro-olfaction est complexe. Le vin est suave et féminin, mais il doit être encore attendu afin de stabiliser le nez. Un très grand vin nature. En 2016, je servais 60 bouteilles par mois de 2013. Nous avons dû attendre pour vendre le 2015 qui n’était pas stable : c’est le travail de tout sommelier. Présenter que des vins nature stables. Bellotti était l’un des très grands vinificateurs sans soufre d’Italie. Il nous a quitté trop tôt.

Le vin nature est une vinification très pointilleuse. Sans une précision chirurgicale, les vins peuvent dévier. Une école de vinification nature tenue par des viticulteurs tels que Michel Augé, Jacques Carroget, Jean-Pierre Frick seraient une solution.

Cours et conférences

J’aime la Norvège et j’aimerai partager mes connaissances d dégustations des vins bios, naturels, la différence entre les vins levurés ou non, reconnaissance des arômes chimiques avec les clubs de vins norvégiens et écoles de sommeliers norvégiens.

Pour toutes questions ou demandes de cours dans clubs de vins ou école de dégustation.

Conseil pour boire un vin

Surtout pensez à boire de l’eau en buvant du vin, ce qui permet d’eviter des crampes et les maux de têtes pour certaines personnes. Et surtout ne pas boire de sodas, ni de bière en même que du vin : c’est une hérésie.

Si vous voulez boire un soda (mais pas en même temps que le vin) : mon conseil villbrygg

Click to rate this post!
[Total: 2 Average: 4.5]

jczen

« La vie nous a été donnée, notre devoir est de respecter ce cadeau et de prendre conscience que nous avons des responsabilités: ne pas s’empoissonner, ne pas empoisonner les autres et respecter tout ce qui est vivant. » JCzen Habitant la Norvège, sommelier et cuisinier de formation , j’ai un autre talent , le magnétisme qui permet de guérir et de soulager les gens.

View all posts by jczen →

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: