Advertisements

Les sodas

Soda : des milliards de chiffre d’affaires, des publicités aux couleurs chatoyantes, des groupes puissants et, pourtant, le soda n’est pas la première boisson bue. Supplanté par le thé (selon Internet), il est montré du doigt pour l’obésité dans le monde. « Les Américains consomment en moyenne autour de 250 calories de plus par jour qu’il y a 20 ou 30 ans, dont près de la moitié sous la forme de sodas ou d’aliments sucrés », explique Thomas Frieden, directeur des Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies. Une surconsommation qui a pour conséquence l’augmentation des maladies liées à l’obésité et qui, au final, coûte cher à la collectivité : 150 milliards de dollars chaque année, loin devant les dépenses liées au cancer (93 milliards de dollars). Cette nouvelle taxe permettrait de dégager entre 100 et 200 milliards de dollars pour financer une partie de cette charge toujours plus importante. (Source : www.lefigaro.fr)

De 2000 à 2005, mon expérience s’exila dans les agences d’intérim. Ritz, le Grand Hôtel, le traiteur Saint-Clair renouvelèrent mes qualités de travail. Suite à une pause bienvenue dans une cafétéria d’un palace parisien, je m’interpellai sur la consommation de la boisson pendant les repas. Sur 20 personnes à table, seules les plus âgées (dont votre auteur) ne consommaient pas de soda.

Depuis, je me pose des questions sur la conséquence du soda sur le goût des consommateurs : est-ce que la boisson bue pendant le repas (que ce soit du thé, de l’eau, du vin ou du soda) joue sur notre goût ? Pis encore, une boisson trop sucrée le déforme-t-il ? Mon exemple est simple, un cuisinier habitué au soda m’a demandé mon avis sur son tartare de bœuf : résultat trop sucré ! Les anciens donnaient de l’eau, avec un peu de vin pour la colorer, à leurs enfants. Devrait-on y revenir afin de faire des futurs consommateurs de vins et non de sodas ? Est-ce qu’une éducation au soda engendre une génération d’abstèmes ? Un soda bu entre les repas ne me dérange pas, mais une éducation tout soda me laisse perplexe sur un diktat agroalimentaire involontaire.”

Extrait du Petit du petit dico du vin naturel JCB

Je vois de plus en plus de personnes remplaçant l’eau par le soda, et buvant en même temps un bon verre de vin : Berk….

Le monde s’hydrate mal

“Pour Benoit Arsenault, professeur à l’institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Laval au Canada, « la chute des ventes des boissons sucrées est contrebalancée par une augmentation des ventes de boissons énergisantes, ce qui n’est pas moins néfaste pour l’homme et la santé publique ». Or la surconsommation de ce genre de boissons, tout comme les sodas classiques, « est associée à plusieurs problèmes de santé tels que l’obésité abdominale et des concentrations élevées de lipides sanguins, ainsi que le risque accru de développer un diabète de type 2 ».

Les auteurs de ce baromètre s’alarment sur cette montée en puissance de la consommation de boissons énergisantes : « ce baromètre souligne la tendance vers une hydratation de mauvaise qualité qui, en combinaison avec une mauvaise alimentation et un mode de vie sédentaire, doit être prise en compte rapidement ».

https://www.consoglobe.com/consommation-boissons-energisantes-monde-cg

Consommation de Coca-Cola dans le monde

“Il se boit plus de 11.000 litres de Coca-Cola dans le monde chaque seconde (compteur), soit 40 millions de litres ou de quoi remplir 14 piscines olympiques par jour. Cela représente plus de 350 milliards de litres de Coca-Cola par an !

https://www.planetoscope.com/boisson/1262-consommation-mondiale-de-coca-cola.html

1960

En 1960 Coca-cola est devenue la boisson la plus consommée de toute la planète dans 135 pays (hors thé et café.)

Les pays les plus consommateurs de coca-cola en 2014

  1. Mexique : 105,9 litres par an par habitant.
  2. Norvège: 99,5 litres
  3. Etats-Unis: 99,5 litres
  4. Saint Vincent et Grenadines: 87,9 litres
  5. Chili: 78,2 litres
  6. Belize: 76,2 litres
  7. Dominique: 75,9 litres
  8. Sainte Lucie: 74,5 litres
  9. Emirats Arabes Unis: 73,5 litres
  10. Belgique: 69,9 litres “

Les impacts des sodas sur votre santé

Le benzoate de sodium, conservateur présent dans les sodas inhibe l’activité du potassium, essentiel à notre organisme, et provoque des réactions allergiques comme l’urticaire (le rash), l’asthme et l’eczéma. Chaque jour, l’asthme provoque 7 morts en France.Le coût annuel de l’asthme pour la sécurité sociale est estimé à 1.5 milliard d’euros.

Trouble rénaux : Boire 2 verres de coca par jour, c’est multiplier par 2 son risque d’insuffisance rénale. Vous êtes d’autant plus sujet aux calculs rénaux si vous êtes:

Surcharge en sucre : Vingt minutes après avoir bu un soda, le taux de sucre dans votre sang monte en flèche, provoquant un pic d’insuline. Votre pancréas répond à ce choc en transformant le sucre en graisses.Quarante minutes plus tard, l’absorption de caféine est terminée. Vos pupilles se dilatent; votre pression sanguine augmente; le foie déverse encore plus de sucre dans votre circulation sanguine et la caféine qu’elle transporte atteint votre cerveau. Cette dernière dérègle le sommeil et est également un vecteur de nervosité.Quarante-cinq minutes plus tard, votre corps produit massivement de la dopamine, stimulant les zones du plaisir de votre cerveau. C’est, soit dit en passant, le même fonctionnement que l’héroïne. Le sucre agit donc comme une drogue.

Grand livre qui dénonce la mal bouffe et autres poisons.

Obésité : La relation entre consommation de sodas et votre poids est si forte que les chercheurs ont calculé que à chaque soda supplémentaire consommé, le risque d’obésité est multiplié par 1,6.70% des maladies cardio-vasculaires sont liées à l’obésité.42% des cancers hormono-dépendants (sein) et du colon sontdiagnostiqués sur des personnes obèses30% des chirurgies de la vésicule biliaire sont reliées à l’obésité

Dissout l’émail des dents : Les sucres et l’acide contenus dans les sodas effritent facilement l’émail de vos dents. Quand la carie atteint la pulpe, la racine puis les nerfs, la dent pourrit.Si non traitée, elle meurt: un abcès se formealors, développant une infection péri apicale

Maladie cardiaque : La plupart des boissons sucrées contiennent des taux élevés de fructose sous forme de sirop de maïs. C’est un additif au pouvoir sucrant qui est considéré comme un important facteur de diabète et de maladies du coeur.En Europe, les maladies du coeur représentent quasiment 1 dècès sur 2 (1 sur 3 à travers le monde, selon l’OMS)

Troubles de la reproduction : Les canettes de soda sont recouvertes d’une résine qui contient du bisphénol A (BPA). Elle fait des ravages sur le système endocrinien causant potentiellement une puberté prématurée ainsi que des anomalies dans les fonctions reproductives de l’humain.99,9% des bouteilles en plastiquecontiennent également du BPA

Ostéoporose : Les boissons sucrées contiennent des acides phosphoriques. Un régime élevé en phosphate est étroitement lié à la fragilité des os (décalcification, porosité et perte osseuse), et à un risque accru d’ostéoporose. 80 % des personnes atteintes d’ostéoporose sont des femmes

Augmentation du diabète : Les personnes buvant beaucoup de sodas augmentent de 80% le risque de contracter un diabète du type 2.Chaque année, la sécurité sociale dépense environ 6000€ pourchaque diabètique, soit un total de 15 milliard d’euros / an “

https://i2.wp.com/static.fnac-static.com/multimedia/FR/Images_Produits/FR/fnac.com/Visual_Principal_340/7/4/6/9782080687647/tsp20120926110956/Coca-Cola-l-enquete-interdite.jpg?w=740
Livre détaillé sur Coca-Cola


Quand faut-il consommer du soda ?

Rarement et entre les repas. Pendant le repas, c ‘est comme-ci vous buviez de un verre d’eau avec 8 sucres. Boire du soda en mangeant est une hérésie et dénature le magnifique repas que vous manger. Lorsque je travaillais au restaurant la Méditerranée à Paris, je me suis aperçu que tous les acteurs ou chanteurs anciens alcooliques buvaient du soda light. Le manque d’alcool, vous incite à consommer du sucre. En Norvège, du lundi au mercredi beaucoup de personnes ne boivent pas d’alcool, et la remplace par des boissons sucrés (jus ou sodas). Après une nuit chaotique imbibé d’alcool, de nombreuses personnes prennent des sodas au petit-déjeuner. Je l’ai vécu et la France – et même le monde du vin naturel- n’est pas épargnée.

Faut-il boire du soda sans sucre ?

Je trouve leur goût encore plus écœurant. Beaucoup de doutes concernant l’aspartam, ont favorisé une autre approche pour le sans sucre. Mais, il vous incite à consommer une alimentation sucrée. La bonne méthode est de l’eau citronné sans sucre….

Petit histoire :

Le sucre est souvent remplacé par le glucose de maïs (Livre Toxic de Willem Raymond). Lorsque vous consommez trop de sucre, vous vomissez. Mais pas avec le glucose de maïs

Que faire pour ne remplacer le soda ?

Le sucre est comme de la cocaïne. Vous êtes dépendants. La volonté, un travail sur soi et boire de l’eau citronné peuvent vous aider à stopper votre surconsommation de sodas. Dans les 5 blessures de Lise Bourbeau, l’auteur explique que la blessure de l’abandon, vous incite à devenir dépendant. L’acceptation et le pardon sont les sources de la guérison de vos blessures. Mais notre ego est notre ennemi, “il fait tout pour ne pas reconnaître nos blessures , car nous avons peur de revivre la douleur” (extrait des 5 blessures de Lise Bourbeau. )

La consommation du soda est le fléau du 21 ème siècle, elle engendre une nouvelle maladie la Nash.

Une éducation précoce sur les dangers permet d’éviter une accoutumance auprès des enfants et adolescents.


Jczen avril 2019

Advertisements
%d bloggers like this:
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close